• Dimitri Collenne

Je ne sais plus comment dormir ! Comment fonctionne le sommeil et quelle utilité de la sophrologie ?

La sophrologie & l’hypnose pour mieux dormir ?

Les insomnies, les difficultés de s’endormir, les nuits agitées concernent une majorité de la population. Bien qu’indispensable à notre bien être bien dormir ne semble pas si simple.


Quel type de dormeurs êtes-vous ?

Selon ses rythmes physiologiques, chaque personne a une prédominance pour le matin ou le soir.

Les personnes du matin se réveillent facilement, même après une courte nuit n compensant par une sieste. En revanche, elles supportent très mal le sommeil diurne, le travail de nuit est donc une contre-indication pour elles.

Les personnes du soir peuvent s’endormir rapidement, même le matin et s’adaptent mieux au travail de nuit et sont pénalisées par les horaires trop matinaux.


L’équilibre de la balance éveil/sommeil dépend de l’adéquation entre votre type et vos choix de vie.


Les cycles du sommeil, les comprendre pour mieux dormir.

Le sommeil est composé de 3 cycles qui se répètent plusieurs fois par nuit.

Le sommeil lent, le sommeil paradoxal, la phase intermédiaire.

Le sommeil lent utile pour le corps :

Phase 1 l’endormissement, il dure entre 3 et 12 minutes et se manifeste par des bâillements, des clignements de paupières et de la fatigue. C’est l’étape de l’assoupissement LE moment pour aller se coucher.

Phase 2 le sommeil léger qui dure entre 10 à 20 minutes et représente 50 % du temps de sommeil chez l’adulte. La personne est peu réceptive aux stimulations extérieures, on somnole.

Phase 3 le sommeil profond, il dure 10 minutes et représente 7 % du temps de sommeil chez l’adulte. Le réveil est difficile, on dort.

Phase 4 le sommeil très profonde dure entre 35 et 40 minutes et représente 15 à 20 % du temps de sommeil. C’est le stade ou le sommeil est réparateur pour le corps (restauration du système immunitaire, récupération physique, sécrétion des hormones de croissance…).


Le sommeil paradoxal utile pour les nerfs et la tête :

Il se caractérise par une activité cérébrale intense similaire à l'état d'éveil. Il dure 15 à 20 minutes, l'activité musculaire est inexistante à l’exception des mouvements oculaires rapides et une irrégularité de la respiration. C'est le moment des rêves, si la personne est réveillée durant cette phase elle se souvient nettement de son rêve. C'est la phase qui permet de récupérer psychiquement et nerveusement. L'état de conscience propre à la sophrologie et à l'hypnose amène la personne dans cet état pour un travail de visualisation ainsi qu'une détente mentale profonde.


La phase intermédiaire, le moment des réveils nourritures et des insomnies :

À la fin et au début de chaque cycle, elle dure moins de 3 minutes, elle se caractérise par des microréveils. C'est le moment des changements de position avant de se rendormir. Si la personne est trop stimulée durant cette phase elle doit parfois attendre qu'un cycle complet passe avant de pouvoir se rendormir.


Sophrologie, hypnose, relaxation et le sommeil:

En cabinet la plupart des clients souffrant de troubles du sommeil (insomnies, réveils nocturnes, difficultés d'endormissements, terreurs nocturnes) se plaignent en premiers lieux de la fatigue.

Bien qu'il soit intéressant pour ne pas dire nécessaire de solutionner la cause profonde de ces dysfonctionnements du cycle du sommeil, pour recharger l'esprit un état de relaxation suffit.

En relaxation, en Hypnose ainsi qu'en Sophrologie la personne ne dort pas, elle ferme les yeux et diminue progressivement l'amplitude de ces ondes cérébrales afin d'arriver à une fréquence nommée ALFA. Cet état débute à la fermeture des yeux et s’arrête au début du sommeil lent.

C'est le moment ou durant les séances la personne travaille inconsciemment sur les causes des troubles du sommeil. Durant le même temps, le cerveau se repose en récupérant psychiquement et nerveusement.

Avoir le même soulagement, repos psychique sans réaliser un travail inconscient ou d'introspection ? ... ... ... il y a la relaxation !