• Dimitri Collenne

L'inconscient et son intérêt pour soulager les troubles avec l'hypnose.

L’Inconscient est l’immense réservoir des automatismes qui assurent le fonctionnement du corps (battements de mon cœur, réflexe de déglutition…). Il est par essence imperceptible au conscient et à l’interception. L’Inconscient est le réservoir de tout ce qui est inné, des mémoires de vies, des empreintes cellulaires et transgénérationnelles, le bon et le mauvais, la bibliothèque de chaque seconde de vie. Ils utilisent ses informations au quotidien pour créer les pensées et les actions/réactions.


Le rôle de l’inconscient

Il gère tous les mécanismes physiologiques autonomes (respiration, digestion, températures corporelles, la respiration…) ainsi que les pensées, les émotions, les réflexes, les habitudes et schémas de pensées. Il effectue 90 % du fonctionnement !


Le fonctionnement de cette partie de l’esprit

Hypercompétent : il est capable de traiter de multiples informations de manière simultanée, cela à une grande vitesse.


Réservoir d’informations omniscient : tout événement, connaissance, expérience, consciemment connus ou non, sont archivés et réutilisables. Il contient et manie des informations sans que le conscient en soit informé. Le travail thérapeutique peut donc s’installer à différents niveaux, au-delà des capacités conscientes, de manière large et approfondie.


Autonome : il possède ses propres modes de fonctionnements, indépendants des limites du conscient. Là où le fonctionnement conscient est bloqué ou inefficace, l’inconscient peut mettre en place des processus qui lui sont personnels.

Personnel : Il n’agit que pour le soi qui constitue le personnel


Constamment présent : il ne connaît pas de période de veille et de sommeil, il est constamment en activité.


Créatif : sollicité de manière adaptée, il mobilise des ressources diverses et variées et met en place des solutions insoupçonnées, ignorées consciemment. [Les éclairs de génie]


Positif et simple : il est concret, littéral, ne connaît pas l’abstraction, privilégie les fonctionnements élémentaires [survie, facilitée…]. Il fait toujours le meilleur avec les données qu’il a en mémoire, toujours une intention positive. Il ne comprend pas la négation [rassure-toi à la place de il n’y a pas de problème].


Fonctionne par image : les rêves sont son mode de communication.


Fonctionne au plaisir : il choisit toujours le moyen le plus plaisant, il a la capacité émotionnelle d’un enfant de 7 ans, un peu capricieux il aime le plaisir et le vocabulaire flatteur et positif.


Dans le présent et la réalité : il n’a pas de notion temporelle, pas de passé ni de futur, tout ce qu’il a vécu, vit ou imagine est présent. Tout est réel les actions, les rêves, les pensées… pour lui aucune distinction.